L’addiction aux Likes en Dessin : Un Frein pour Progresser ?

Envoyer à un ami
  •  
  •  
  •  
  •  

L’addiction aux likes en dessin est un phénomène de plus en plus important que j’ai pu observer sur les réseaux sociaux. Des communautés de dessinateurs et notamment des groupes Facebook sont parfois exclusivement fondés sur la recherche d’approbation de leurs membres. Cela peut en effet aider à gagner en confiance et en estime de soi… Mais nous allons voir que cela peut aussi être un frein à notre progression dans le dessin !

La recherche d’approbation en tant que dessinateur

Sur les réseaux sociaux, et plus particulièrement sur Facebook, de nombreux dessinateurs postent leurs dessins dans l’attente de recevoir des likes. Et cela semble très important pour eux !

Pourquoi chercher des likes sur les réseaux sociaux

Lorsque l’on cherche à recevoir des likes sur nos dessins, nous voulons en réalité 3 choses :

  • L’approbation de notre travail
  • La reconnaissance de notre statut d’artiste
  • L’appartenance à une communauté

Et c’est un comportement parfaitement normal ! Chacun a besoin de se sentir valorisé et apprécié.

Renforcer l’estime de soi et la motivation

Rechercher l’estime et la reconnaissance des autres est loin d’être un mal. La quête de retours positifs est même plutôt bon pour notre motivation et nous pousse à continuer de dessiner.

On se met une sorte de pression positive vis-à-vis de la communauté qui nous suit. On ne veut pas les décevoir en arrêtant.

Un dessin par jour

De plus, on peut aussi se lancer des défis qui nous font progresser, comme le défi Inktober au mois d’octobre. Cette méthode m’a moi-même aidée à lancer ce blog 🙂

Le problème de l’addiction aux likes en dessin

Mais à force de rechercher cette forme d’approbation, on peut rapidement développer une certaine addiction aux likes en dessin !

Pourquoi parler d’addiction aux likes

Si je choisis le terme d’« addiction », c’est parce que les likes peuvent devenir notre seule raison de continuer à dessiner. Un jour, si l’on ne reçoit pas de like, on peut subitement cesser d’ouvrir notre carnet de croquis.

Notre dessin ne suscite aucune réaction. On se dit qu’on a fait du mauvais travail. On perd en confiance en soi et on se dit qu’on ne progressera plus.

L’addiction aux likes en dessin peut entraîner une forte démotivation.

Se recentrer sur l’essentiel pour progresser en dessin

En dessin comme ailleurs, il est important de ne pas dépendre du regard des autres. Attendre la reconnaissance pour continuer à dessiner, c’est une quête sans fin ! Il n’y a plus de véritable « travail » de notre technique, seulement l’envie de toujours faire mieux.

Il faut toujours se souvenir que l’on fait cela par passion. C’est parce qu’on aime dessiner que l’on dessine, et non pas pour briller aux yeux des autres.

La préférence pour des avis constructifs sur ses dessins

Mais je le répète : la recherche d’approbation est pourtant normale et très motivante. Il faut donc savoir transformer notre addiction aux likes en dessin en quelque chose d’autre…

Un like n’apporte rien de concret

D’abord, il faut comprendre qu’un like, ça n’apporte rien de concret. Rien qui nous fasse avancer réellement.

Par exemple, si vous dessinez un personnage de série, il se peut très bien que les personnes qui likent aiment en réalité la série, et non votre dessin. Peut-être que les personnes qui likent le font pour vous faire plaisir, parce qu’elles vous aiment bien et qu’elles cherchent à vous encourager.

Un like, en soi, n’a pas vraiment de valeur.

Préférer la recherche de commentaires constructifs

Les commentaires, en revanche, sont beaucoup plus intéressants… Enfin, les commentaires constructifs et, de préférence, de la part d’autres dessinateurs !

Cela peut être des commentaires positifs, comme : « J’aime beaucoup ton traitement de la couleur. » Ils vous aident à définir vos points forts pour mieux les utiliser.

Cela peut aussi être des commentaires plus critiques, comme : « Je crois qu’il y a un problème de perspective dans ton dessin… » Ils peuvent alors vous permettre de travailler vos points faibles et de produire un dessin final de meilleure qualité.

Il est en fait très intéressant de poster des dessins en cours. On les adapte au fur et à mesure des conseils et des remarques que l’on reçoit et on progresse sans s’en rendre compte !

 

 

L’intégration d’une communauté de dessinateurs

Sur Internet, il existe de très nombreuses communautés de dessin.

Afin de recevoir tous les bienfaits du regard des autres, vous pouvez par exemple choisir un site de dessin spécialisé, comme DeviantArt. Même si ce site est aujourd’hui un peu désert, il reste un excellent moyen de s’entourer de quelques dessinateurs qui vous aideront à progresser en dessin.

Il existe également de très nombreux groupes Facebook pour vous pousser à dessiner tous les jours. Pour recevoir des avis constructifs qui vous aideront vraiment, préférez les groupes les plus actifs aux plus gros !

J’en profite d’ailleurs pour vous inviter à rejoindre le groupe Facebook du Carnet Digital, que j’ai justement créé dans cette optique d’entraide et de progression commune. L’addiction aux likes en dessin peut toujours être transformée en quelque chose de positif !

Laisser un commentaire