Comment apprendre le DESSIN ?

Envoyer à un ami
  •  
  •  
  •  
  •  

Bienvenue sur LeCarnetDigital.com ! Comme vous n'êtes pas nouveau ici, je vous recommande de télécharger mon guide "16 Erreurs de débutants en Dessin, et comment les régler !". Même si vous n'êtes pas débutant, je suis certaine que vous faites au moins UNE erreur que vous pourriez corriger rapidement. Cliquez ici pour télécharger le livre gratuitement ! 🙂

Apprendre le Dessin est une expression assez vague. Et chacun peut l’apprendre pour différentes raisons et finalités.

Souhaitez-vous apprendre à dessiner les portraits de vos enfants ? Ou dessiner un personnage fantastique tout droit sortie de votre imagination ?
Peut-être apprenez-vous le dessin pour pouvoir faire des dessins animés ? À moins que ce soit pour dessiner vos voyages dans un carnet de croquis.

Bref : « apprendre le dessin » ne veut pas dire la même chose pour chacun d’entre nous.

Les différents types de dessin

Il existe 3 grandes étapes pour apprendre le Dessin efficacement.

  1. Observation
  2. Compréhension
  3. Imagination

Ces différents types de dessin devraient d’ailleurs être appris dans cet ordre. Et je vous en parle plus ici dans cette vidéo :

Étape 1 : Apprendre le Dessin d’Observation

Pourquoi apprendre le Dessin d’Observation ?

Imaginons que vous souhaitiez dessiner un dragon. La représentation des dragons s’inspire de différentes observations : il est souvent un mélange entre la tête d’un serpent, les ailes d’une chauve-souris, et la silhouette d’un dragon du komodo.

Essayer de dessiner un dragon si vous n’en avez jamais vu (et dessiné !), dessiner un dragon est… impossible.

« Vous ne pouvez pas dessiner ce que vous n’avez jamais vu »

Il est donc INDISPENSABLE de commencer par la première étape : dessiner par observation.

Cette étape est indispensable et peut se suffire à elle-même ! Par exemple, lorsque vous souhaitez dessiner un portrait de vos amis ou tenir un carnet de croquis, c’est votre observation qui travaille en grande majorité.

Cependant, si vous souhaitez dessiner d’après les images que vous avez dans votre tête, soit ce qu’on appelle le « Dessin d’imagination », il faudra automatiquement passer par le dessin de compréhension.

Comment apprendre le Dessin d’Observation ?

Dessiner régulièrement

Pour apprendre le dessin d’observation, la première étape est de… dessiner la réalité.
Oui, je sais, c’est peut-être un peu simpliste, mais il faut bien commencer quelque part !

Pour ça, l’idéal est de vous confronter aux fameux « carnets de croquis », et d’apprendre à dessiner régulièrement.

Apprendre à dessiner chaque jour vous fera progresser de manière exponentielle, car toutes ces minutes mises bout à bout à dessiner deviendront des heures, puis des jours, jusqu’à devenir des années.

Si vous souhaitez prendre la bonne habitude de dessiner régulièrement, je ne peux que vous recommander mon challenge des 30 jours qui consiste en 30 exercices que je vous partage en 30 podcasts pendant 30 jours.

C’est un très bon exercice pour débuter quand vous ne savez pas par où commencer pour apprendre le dessin.

Dessiner consciemment

Vous vous doutez que dessiner sans trop de réflexion n’est pas suffisant pour apprendre à dessiner d’observation. Il faut encore être conscient de ce que l’on dessine.
Pour cela il faut que lorsque vous dessinez, vos pensées soient totalement ciblés sur ce qui se trouve devant vos yeux. J’appelle ça les différentes « visions ». Et c’est d’ailleurs ces « visions » que je vous fais travailler en détail dans la formation sur le Dessin d’Observation.

 

Étape 2 : Le Dessin de Compréhension

Pourquoi apprendre le Dessin de Compréhension ?

Être capable de recopier à la perfection ce qui vous entoure ne vous garantira pas d’arriver à dessiner n’importe quoi d’après votre imagination.

Avant cela, il faut à tout prix passer par l’étape de compréhension. Et pour cela, il ne faut pas seulement se concentrer sur ce que vous voyez, mais sur ce que vous comprenez de ce qu’il y a sous vos yeux.

Apprendre le dessin grâce à la science

Un bon exemple est celui de la perspective atmosphérique.

Aviez-vous remarqué que lorsque vous regardiez une montagne au loin, elle paraissait toujours plus bleue et moins contrastée qu’une montagne plus proche de vous ?

On appelle ce phénomène : la perspective atmosphérique.

Pour simplifier, une multitude de gouttelettes d’eau est présente entre votre œil et cette montagne qui fait que cette dernière vous semblera plus bleuté que celle plus proche de vous.

Une fois ce phénomène comprit, vous pourrez l’appliquer à chaque fois que vous serez confronté à cette situation.

Plus un objet est éloigné, plus il se teintera de la couleur du ciel.

Vous venez de comprendre un phénomène physique utile en dessin. Libre à vous ensuite de le prendre en compte ou non dans votre dessin.

Magnifier la réalité grâce au dessin

Le dessin de Compréhension est extrêmement utile lorsqu’il s’agit d’exagérer ou de magnifier la réalité. Peter Chan en est un très bon exemple.

Found some nice brown paper at muji.

Une publication partagée par PCHAN (@pixelpchan) le

 

Pensez-vous que les pastèques de Peter Chan soient différentes de nos pastèques ? Non… mais sa compréhension de la couleur lui permet de magnifier la réalité.

Plus vous comprendrez pourquoi le monde est visuellement ce qu’il est, plus vous serez libre dans votre dessin d’imagination : la dernière étape de notre apprentissage du dessin.

Vous aurez des difficultés à dessiner d’imagination ce que vous n’avez jamais dessiné d’après observation et comprit d’après dessin de compréhension.

Étape 3 : Le Dessin d’imagination

Pourquoi apprendre le Dessin d’imagination ?

Nous voilà arrivé à la dernière étape : le dessin d’imagination. Dans ce type de dessin, l’idée est de mettre sur le papier ce que vous avez en tête.

Souvent, c’est ce que recherchent la plupart des dessinateurs : s’exprimer par l’image.

Mais encore, ici, il existe quelques codes à connaître.

Apprendre les codes du Dessin

Le dessin est un langage au même titre que le cinéma, ou l’écriture. Et comme tout moyen de communication, il vaut mieux en connaître les codes, pour se faire comprendre au mieux.

Pour pouvoir être compris par les autres, il faut donc utiliser ces codes (ou les transgresser). Mais dans tous les cas, il faut les connaître.

Comment dessiner une illustration qui créera de l’émotion pour celui qui la regarde ? Comment raconter une histoire avec un simple dessin ? Comment faire comprendre le caractère d’un personnage d’un simple coup d’œil ?

Pour répondre à cette question, il faut connaître ces codes.

Dessiner = écrire

Si vous souhaitez écrire un roman, vous vous devez de savoir reconnaître les 26 lettres de l’alphabet pour écrire des mots… ainsi que la conjugaison, le vocabulaire etc…
Mais si vous voulez créer des émotions, vous vous devez de connaître notamment les figures de style : pléonasme, gradation, répétition, allégorie etc…

Vous ne me croyez pas et vous dites que vous ne souhaitez pas vous conformer à ces codes ? Laissez-moi vous montrer à quel point nous sommes constamment habitués à ces codes, et à quel point rien n’est laissé au hasard dans des productions professionnelles.

Le choix d’une couleur est important :

Et voici un autre exemple :

Sur cette illustration, le fond est flou. Pourquoi ? Pour que votre attention soit portée sur les 2 personnages centraux. Ce n’est pas anodin.

Les codes du Dessin de Personnage

Le meilleur exemple pour vous en convaincre est de regarder mes analyses de Character Design. Vous verrez à quel point rien n’est laissé au hasard !

Bref, vous l’aurez comprit il y a énormément de types de dessins que vous pouvez pratiquer. À vous de choisir à quelle étape vous souhaitez vous arrêter.

Si vous souhaitez passer à la première étape indispensable et maîtriser le dessin d’observation, vous pouvez rejoindre ma formation pour apprendre le « Dessin d’Observation » en cliquant ici.

Comments

Laisser un commentaire