Les mains : comment les dessiner ?

Envoyer à un ami
  •  
  •  
  •  
  •  

Les mains représentent LA zone la plus difficile à dessiner. Souvent trop petite, trop complexe, elles finissent par ressembler à de grosses saucisses et ont le chic pour gâcher un dessin.

Alors on fini par les cacher… dans les poches ou dans le dos.

Et si on apprenait à dessiner les mains une bonne fois pour toutes ?

Si vous souhaitez enfin dessiner les mains, suivez le guide étape par étape !

Les dessiner plus grande

Une des premières erreurs que l’on fait quand on veut dessiner des mains : c’est leur taille.
Sentant la difficulté arriver, notre cerveau tente de minimiser le tracé des mains… en les dessinant plus petites.

99% des débutants dessinateurs font cette erreur. Il y a donc fort à parier que vous la fassiez aussi.
Pour ne plus la faire, forcez-vous à dessiner les mains légèrement plus grosses que vous souhaiteriez le faire de prime abord.

Enfin pour vous confirmer que la taille de vos mains est la bonne, comparez les à la tête de votre personnage.

La hauteur d’une tête devrait valoir environ une main.

En tout cas dans le cadre d’un dessin réaliste. Et si vous ne me croyez pas faites le test avec votre propre main !
Comparer les éléments anatomiques par rapport à d’autres est une des clés essentielles pour ne plus faire d’erreurs de proportions !

Utiliser des références

Utiliser son corps comme référence

Ahh les références. Je ne cesserais de le répéter jusqu’à ma mort !
Utiliser des références n’est pas tricher !!

S’aider de votre corps est indispensable quand vous avez des difficultés à dessiner le corps humain.
Il y a de grandes chances que vous en ayez un, alors utilisez le !

Prendre vos mains en photos ou les observer simplement vous permettra d’avoir des dessins de mains plus crédibles.

À condition que vos mains (les réelles, celles que vous possédez !) ressemblent à ce que vous dessinez.

Mes mains sont assez fines et longues… et j’aurais beaucoup de mal à dessiner de grandes mains larges âgées.
Pour ça, rien ne vaut les références photographiques !

Utiliser des références photographiques

Utiliser des références photographiques peut-être parfois plus utile que l’observaient pure de vos propres mains.
Et j’ vois deux avantages.

Dessiner d’autres types de mains

Comme dit plus haut, des mains, vous n’en avez qu’un type. Hors peut-être que votre personnage possède une corpulence totalement à l’opposé de la vôtre.

Ses mains seront donc totalement différentes.

Si vous en doutez, observez ces différentes mains tirées des différents dessin animé Disney :

Reconnaissez-vous ces mains ? Répondez en commentaire !

Il est très facile de savoir à quel type de personnes appartiennent ces profils de mains.
Utiliser des références photographiques vous permettra de diversifier le dessin de vos mains et de les rendre crédible vis à vis de vos personnages.

Travailler vos lumières/cadrage/posings

Une référence photographique (à l’opposé d’une observation sur le vif) vous permet de rajouter des informations dont vous auriez potentiellement besoin dans votre dessin.

Vous pourriez avoir besoin de définir plus précisément le type et la source de lumière projetée sur votre main.

Ou encore travailler un cadrage et un posing (la position de votre main) plus complexe.

Bref vous l’aurez compris, utiliser des références photographiques est presque indispensable et très utile… tant que vous utilisez des bonnes références.

Les simplifier

Pourquoi dessiner des mains est difficile ?

  • Parce qu’on a 5 doigts.
  • Qu’ils ne sont pas de la même taille
  • Qu’il y a plein de plis
  • Et puis c’est quoi ces ongles là ???

Bref, les mains sont souvent des éléments petits à l’échelle d’un dessin, mais aussi très complexe.
Alors simplifiez au maximum !

N’essayez pas de dessiner TOUS les détails… au contraire.

Votre main paraîtra lourde et souvent trop réalise par rapport au reste de votre dessin.

Au contraire, forcez-vous à simplifier !
Plissez les yeux afin de faire disparaître les petits détails quasiment invisible, et faites seulement ressortir les lignes de forces les plus importantes.

… vos mains n’en seront que plus élégantes et expressives !

Se concentrer sur les 3 premiers doigts

Saviez-vous que les doigts les plus inutiles sont l’annulaire et le petit doigt ? (Les deux derniers si -comme moi- vous avez du mal avec le nom des doigts 😉 )

En effet, on a tendance à surtout utiliser le pouce, l’index et le majeur pour se saisir d’objet.

Utilisez cette information relative au dessin de compréhension à bonne escient et concentrez vous sur ces 3 doigts en priorité !
Dans la plupart des cas, vous pourrez soit totalement plier l’annulaire et le petit doigt, soit au contraire les tendre totalement.

Pas de demi-mesure pour nos deux derniers !

Utiliser des gants

Ok… là je crois que je vous ai perdu.
Utiliser des gens est une de mes astuces pour apprendre à dessiner les mains à mes élèves.

Ma technique est assez obscure alors je vous ai tournée une vidéo :

Les mains représentent LA zone la plus difficile à dessiner. C’est pourquoi aujourd’hui je vous propose une astuce étonnante (si si, c’est même pas clickbait) pour mieux dessiner les mains avec un objet de la vie quotidienne…

Apprendre l’anatomie des mains

Dernière étape. La plus complexe et la plus longue… mais celle qui porte le plus ses fruits : apprendre l’anatomie des mains !

Je ne vais pas pouvoir vous donner un cours entier sur ce sujet ici, mais sachez qu’une formation est prévue sur ce sujet. Vous pouvez vous inscrire à la newsletter ici pour être tenu au courant de sa sortie !

Dans tous les cas, ouvrez l’oeil ! Observez les mains des personnes qui vous entourent, et vous verrez qu’il existe vraiment des mains totalement différentes en fonction des profils des personnes.

Faux ongles, ongles rongés, articulations apparentes, poils, veines apparentes… les possibilités sont infinis, alors amusez-vous !!

Comments 3

  1. De rien! Alors oui le canal carpien peut donner une main plate car le nerf est comprimé, et les muscles peuvent « fondre ». Je n’ai pas connaissance d’ethnie avec des mains plus plates que d’autres.
    J’ai appris l’anatomie avec Michel Dufour, qui a écrit/dessiné ses livres, et d’ailleurs j’avais oublié ce passage mais nous avons dû apprendre l’anat par cœur avec lui en dessinant pendant les 3 ans d’école de kiné! Il a écrit aussi un livre de « biomécanique fonctionnelle » qui veut dire comment le corps fonctionne et bouge et qui sera peut-être davantage marqué par ses anecdotes et comparaisons.
    Je peux t’envoyer des extraits.
    A bientôt. Fanette

  2. Hello! Merci pour votre partage, humilité, simplicité… en un mot: efficacité. J’ai hâte de poursuivre le challenge!

    Je me permets une précision ( je suis kiné, spécialisée en pédiatrie):
    On appelle bien la « main de finesse » les 2 ou 3 premiers doigts en partant du pouce. C’est à dire qui réalise les prises de finesse. Les autres doigts ne servent pas à rien … par opposition on l’appelle la main de force ! Et oui les plus forts, ce sont les derniers petits doigts! Regardez une prise marteau .

    La main permet différentes prises progressives dans le développement neuro moteur de l’enfant:
    De la prise en bâton dès la naissance (doigts longs contre paume ou digito-palmaire), puis « pleine main »  ( avec tous les doigts, comme sur une balle), puis la pince pouce index et pouce-index-majeur vers 9 mois… etc..
    Il y a des tonnes de prises différentes de finesse: interdigitales (clope ou stylo), pulpo-laterale (donner un ticket), pulpo-terminale(Attraper une aiguille!)

    Et il y a énormément de touts petits muscles dans la paume de la main, qui lui permet un contrôle très précis . La paume de la main normale doit être creuse. La preuve, en cas de paralysie (section d’un nerf par exemple lors d’un accident), il arrive que la main devienne davantage plate. On l’appelle la main de singe: les rangées de doigts longs s’alignent, le bout des doigts se mettent en griffe…

    Tout une histoire!
    Très bonne journée à vous.

    1. Post
      Author

      Un GRAND merci pour ces précisions !
      Je suis toujours intéressée par ce type de savoir très spécifique mais passionnant.
      Auriez-vous des ouvrages à me conseiller à une néophyte comme moi sur l’anatomie « usuelle » (je ne suis même pas sûr que le terme existe) ?

      Autre question : ma maman s’est faite opérer des canaux carpiens et a justement des paumes plates. Ce serai donc lié ?
      Elle est aussi Vietnamienne… donc peut-être une histoire d’ethnie ?

      Quoi qu’il en soit, un grand merci. Ces précisions sont plus qu’encouragés, et si vous souhaitez en faire sur le sujet du portrait ici : https://www.lecarnetdigital.com/ameliorer-dessin-portrait/ j’en serai ravie !!

      À bientôt,
      Scendre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *