Rechercher

Comment BIEN choisir son chevalet ?

Bienvenue sur LeCarnetDigital.com ! Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute rejoindre ma formation gratuite qui vous donne des bonnes bases pour apprendre le DESSIN en autodidacte. Cliquez ici pour la télécharger gratuitement ! ☺️

Cet article est une sous-catégorie de mon article sur le matériel. Si vous souhaitez avoir d’autres recommandations pour votre matériel, c’est par ici.

Pourquoi acheter un chevalet ?

Lorsqu’on débute en dessin, il est essentiel de comprendre l’importance des outils et supports que l’on utilise. Choisirdépend de beaucoup de facteurs différents, campagne ou de table, être posé sur une table, ou à 3 pieds. 

Un bon chevalet de peinture peut améliorer votre posture, faciliter votre processus créatif et même prolonger la durée de vie de vos œuvres.
Il doit être adapté à votre style de peinture, ainsi que les taille des toiles sur lesquelles vous peignez. Je vous propose donc un comparatif des différents modèles, et combien bien choisir.

Tableau de Pablo Picasso – Jacqueline au chevalet (1956)
Toile de Pablo Picasso – Intérieur et chevalet (1926)

L’importance de l’inclinaison

Dessiner sur une surface inclinée, comme celle offerte par un chevalet, présente un avantage majeur : cela permet d’éviter les déformations dues à la perspective. En effet, si vous dessinez directement sur une table ou une surface plane, une fois votre œuvre terminée, vous pourriez constater que votre dessin est déformé. C’est parce que votre feuille ou toile n’était pas parfaitement perpendiculaire à l’axe de vos yeux.
J’ai écrit tout un article à ce sujet ainsi qu’une vidéo, ici.

Les grands formats et la perspective

Pour les grands formats, un chevalet devient indispensable. Il vous permet non seulement de maintenir votre toile ou papier de manière stable, mais aussi de vous éloigner facilement de votre travail. Cette distance est cruciale pour avoir une vue d’ensemble de votre dessin et repérer d’éventuelles erreurs.

Henry Matisse et son chevalet d’artiste

Médiums variés, choix adaptés

Que vous travailliez en traditionnel ou en numérique, le choix de votre support peut varier. Par exemple, en peinture traditionnelle à la gouache, vous pourriez avoir besoin d’un chevalet différent de celui utilisé pour la peinture numérique. Il est donc essentiel de bien se renseigner et de tester différents chevalets pour trouver celui qui convient le mieux à votre médium de prédilection.

Les différents modèles de chevalet

Il en existe plusieurs, chacun adapté à des besoins spécifiques. 

Autre exemple d’un imposant chevalet de Frida Kahlo
Bon, autant éviter d’aller jusqu’à le fameux chevalet de Frida Kahlo sur son lit d’hôpital

1. Le chevalet d’atelier

Idéal pour les grands formats et les artistes qui travaillent principalement en atelier. Il est robuste, stable et offre une grande surface de travail.

Voyons les avantages et inconvénients de chaque type de chevalet.

Avantages d’un chevalet d’atelier

  1. Stabilité : Conçu pour rester en place, il offre une excellente stabilité, ce qui est essentiel pour travailler sur de grandes toiles ou des projets détaillés.
  2. Adaptabilité : Beaucoup sont réglables en hauteur et en inclinaison, permettant à l’artiste de trouver la position la plus confortable.
  3. Taille du chevalet : Ils peuvent supporter de grandes toiles, ce qui est idéal pour les artistes qui travaillent sur des formats imposants.
  4. Durabilité : Ils sont souvent construits avec des matériaux robustes, garantissant une longue durée de vie.

Inconvénients d’un chevalet d’atelier

  1. Encombrement : Ils prennent beaucoup de place et ne sont pas facilement déplaçables.
  2. Prix : ils peuvent avoir un prix élevé
  3. Non portables : Ils ne sont pas conçus pour être transportés, ce qui les rend inadaptés à la peinture en plein air.

Sélection de meilleurs chevalets d’atelier

Chevalet d’atelier de la marque « Viesap », le plus simple et ainsi le moins cher de notre sélection.
Chevalet de la marque « Artina » pour toiles jusqu’à 210 cm. Son avantage : ses roulettes !
Chevalet boîte de la marque « Mont Marte », légèrement plus petit MAIS possédant une boîte pour ranger votre matériel de peinture !

Comme vous l’aurez peut-être pu observer, il existe différentes fonctions pour chacun des chevalet d’atelier.

Fonctionnalités spécifique

Le chevalet est un support, mais il peut aussi posséder parfois des fonctionnalités plus importante que de simplement maintenir la toile. Explorons ces fonctionnalités ensemble.

Un Chevalet à Roues

Un chevalet d’atelier à roues est une option extrêmement pratique si vous souhaitez la flexibilité de déplacer facilement votre espace de travail. Doté de roulettes verrouillables, ce type de chevalet vous permet de repositionner votre toile en fonction de la lumière ou de la disposition de votre atelier. Cela peut s’avérer particulièrement bénéfique si vous travaillez avec des médiums qui nécessitent un positionnement précis de la toile.

Un Chevalet à Coffre

Si vous cherchez à optimiser l’espace de votre atelier, il pourrait être la solution idéale. Ce type de chevalet est équipé d’un espace de rangement intégré, parfois sous la forme d’un coffre, ou d’un tiroir, généralement sous la zone de travail. Cela vous permet de stocker vos fournitures d’art, vos toiles et d’autres accessoires à portée de main, réduisant ainsi le désordre dans votre espace de travail et facilitant l’organisation.

2. Le chevalet de campagne

Le chevalet tiré du film « La passion Van Gogh »
Vincent Van Gogh – Autoportrait au chevalet

Appelé aussi « chevalet d’extérieur », comme son nom l’indique, ce chevalet devra être léger et pliable, il sera parfait pour les artistes nomades qui aiment peindre à la campagne, ou plus généralement en plein air.

Sélection de chevalets de campagne

Chevalet « Walimex Pro » en métal, utilisable en atelier comem à la campagne. Son poids est de 1 kg !
Chevalet de campagne de la marque « Exerz » de 190 cm en hêtre et de 3,3 kg.
Chevalet de la marque « Homcom » avec boîte pour les pinceaux, la peinture et même une palette !

Avantages d’un chevalet de campagne

  1. Portabilité : Ils sont conçus pour être légers et pliables, ce qui les rend parfaits pour la peinture en plein air.
  2. Polyvalence : Beaucoup peuvent être ajustés en hauteur et en inclinaison.
  3. Compact : Lorsqu’ils sont pliés, ils prennent très peu de place, ce qui facilite leur transport.

Inconvénients d’un chevalet de campagne

  1. Stabilité moindre : Bien qu’ils soient conçus pour être stables, ils peuvent ne pas offrir la même stabilité qu’un chevalet de studio, surtout par temps venteux.
  2. Taille limitée : Ils ne peuvent pas toujours supporter de grandes toiles.
  3. Durabilité : En raison de leur légèreté, ils peuvent ne pas être aussi durables que les chevalets d’atelier

Mon modèle de chevalet est un type totalement différent.
Il est constitué d’un support composé de 2 planches de bois qui est à fixer sur… un trépied de photographie !

Le chevalet de poche

J’avoue ne pas connaître le nom de support de peinture. Certains l’appellent « chevalet de pouce » et les peintres plein air l’apprécient car ils rentrent dans un petit sac à dos. 

Mon préféré vient de CharlieUSKFactory, mais ils sont souvent en rupture de stock. J’en avais même fait une vidéo : 

Petit chevalet avec des godets d’aquarelles
On voit bien le trépied de photo juste en dessous

Le chevalet de pouce 

Ce sont de simples cartons qui se fixent sur votre carnet de croquis, comme des extensions, afin d’y fixer votre peinture, votre pot de peinture ainsi que votre palette.
La plupart sont disponible sur Etsy. 

Un support assez populaire qui se fixe à l’intérieur du carnet

D’ailleurs si vous êtes intéressé sur le matériel de dessin en plein air, je vous recommande cet article.

3. Le chevalet de table

C’est un chevalet de petite taille, Très compact, il est idéal pour les espaces réduits ou pour travailler sur de petits formats, mais ils doivent être utilisé -comme leurs noms l’indiquent- sur une toile !

Sélection de chevalets de table

Chevalet de table de la marque Samoart, pas de rangement pour celui-ci !
Chevalet de table en bois de noyer avec boîte de rangement de la marque Meeden
Chevalet de table à rangement de la marque Samoart

Avantages d’un chevalet de table

  1. Espace : Ils sont parfaits pour les espaces réduits comme les petits ateliers ou les appartements.
  2. Portabilité : Ils sont légers et faciles à déplacer.
  3. Pratique : Idéal pour les petits travaux ou les esquisses.

Inconvénients d’un chevalet de table

  1. Stabilité : Ils peuvent ne pas être aussi stables qu’un chevalet de studio ou de campagne.
  2. Taille limitée : Ils sont conçus pour des toiles plus petites.
  3. Confort : Peut ne pas être aussi confortable pour de longues sessions de travail, car l’artiste doit souvent se pencher pour travailler.

4. Le chevalet d’exposition

Lorsqu’il s’agit de choisir un chevalet d’exposition, il est important de comprendre que ces modèles sont spécifiquement conçus pour mettre en valeur vos œuvres finies. Ces chevalets diffèrent des chevalets traditionnels utilisés pour la création artistique en direct. Ils sont conçus pour mettre en avant une pièce déjà achevée, que ce soit une toile, une peinture, une photographie ou tout autre type de création artistique. Les chevalets d’exposition ajoutent une touche d’élégance et de professionnalisme à la présentation de vos œuvres dans un contexte de galerie, d’exposition ou même à domicile.

Avantages d’un chevalet d’exposition

  • Mise en valeur visuelle : Ils mettent en évidence vos œuvres finies, attirant l’attention sur les détails et les caractéristiques de chaque pièce.
  • Professionnalisme : Ils ajoutent une touche d’élégance à la présentation de vos œuvres, idéale pour des occasions telles que les expositions ou les galeries.
  • Réglage en hauteur et en angle : Souvent réglables, ils vous permettent de choisir la meilleure position pour exposer chaque aspect de votre création.
  • Facilité d’utilisation : Ils sont simples à installer et à utiliser, offrant une solution pratique pour mettre en valeur vos œuvres avec peu d’effort.

Inconvénients d’un chevalet d’exposition

  • Moins de stabilité : Leur structure est souvent moins robuste que celle des chevalets traditionnels, ce qui ne convient pas à la création artistique.
  • Moins polyvalents : Le réglage en hauteur et en angle peut être moins polyvalent que celui d’un chevalet traditionnel, limitant les possibilités de création.
  • Encombrement : En raison de leur nature axée sur la présentation, ils peuvent occuper plus d’espace que les modèles plus simples et compacts, ce qui peut être problématique dans des espaces restreints.

Les critères d’achat pour choisir son chevalet

Maintenant que vous connaissez les 4 types de chevalet et que vous avez fait votre choix sur ce qui convient le plus à vos besoins, il est important de considérer plusieurs autres caractéristiques pour votre chevalet.

Quels matériaux choisir pour son chevalet ?

Le matériau de votre chevalet peut influencer sa durabilité et son esthétique.

Les chevalets en bois

Traditionnel et élégant, souvent en bois de hêtre ou de pin, il est souvent privilégié pour sa chaleur et sa robustesse.

Les chevalets en métal

Moins encombrant et souvent plus léger, le métal peut être une option très pratique pour ceux qui se déplacent souvent.

Taille maximale de la barre centrale

La barre verticale au milieu du chevalet est généralement appelée « mât central » ou « barre centrale ». Cette pièce essentielle joue un rôle crucial en maintenant la stabilité et l’équilibre de la structure tout en soutenant la toile qu’elle soit posée à à l’horizontale, mais surtout à la verticale. En ajustant le mât central, vous pouvez également régler la hauteur de la toile pour l’adapter à votre confort de travail.

C’est pourquoi, vous devez regarder la taille des toiles maximums que votre chevalet peut accueillir. 
Si vous travaillez sur des toiles de plus de 1m50 et que votre chevalet s’arrête à 80 cm, vous ne pourrez pas utiliser votre chevalet !

Hauteur maximum du support

De la même manière, si vous êtes plutôt grand et que vous souhaitez peindre debout, vérifiez bien que la barre qui supporte la toile (généralement appelée « traverse » ou « barre de support ») vous permet d’avoir la toile au niveau de votre regard, pour ne pas éviter les problèmes de perspective.

Un bon exemple avec Frida Kahlo, observez comme sa toile est parfaitement à la hauteur de ses yeux !

Poids maximum de votre toile

Un bon chevalet doit être stable, surtout si vous travaillez sur de grands formats. Certains chevalet trop léger ne vous permettront pas d’accueillir des toiles trop lourdes, pensez-y quand vous choisirez le chevalet que vous voulez acheter !

Conclusion

Le choix de votre chevalet est essentiel pour votre confort et votre créativité. Prenez le temps de bien choisir, et votre chevalet sera un compagnon fidèle pendant de nombreuses années.

FAQ

  1. Quel est le meilleur matériau pour un chevalet?
    Cela dépend de vos besoins. Le bois est robuste et traditionnel, tandis que le métal est léger et moderne.
  2. Dois-je choisir un chevalet fixe ou portable?
    Si vous travaillez principalement en studio, un chevalet fixe est idéal. Si vous peignez en plein air, optez pour un modèle portable.
  3. Comment entretenir mon chevalet en bois?
    Nettoyez-le régulièrement et traitez-le avec une huile appropriée pour prolonger sa durée de vie.
  4. Est-ce que tous les chevalets conviennent à tous les formats?
    Non, certains chevalets sont mieux adaptés aux grands formats, tandis que d’autres sont conçus pour les petits formats.
  5. Puis-je utiliser un chevalet de table pour de grandes toiles?
    C’est déconseillé car un chevalet de table n’offre pas la stabilité nécessaire pour de grandes œuvres.

Espace commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *