Rechercher

Comment dessiner des yeux réalistes au crayon graphite ? (tutoriel étape par étape)

Bienvenue sur LeCarnetDigital.com ! Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute rejoindre mon atelier gratuit pour apprendre à dessiner un œil en 3 jours, mais surtout, qui vous donne des bonnes bases pour apprendre le DESSIN en autodidacte ? Cliquez ici pour en savoir plus + ☺️

Apprendre à dessiner des yeux est plus complexe qui n’y paraît. 

C’est pourquoi je vous partage mes astuces sur comment les dessiner, étape par étape. J’imagine que vous êtes ici pour apprendre à dessiner, mais si vous ne vous êtes jamais prêté à l’exercice, vous pouvez suivre mon atelier en 3 jours.

Plus qu’un simple tutoriel, c’est un véritable cours de dessin réparti sur 3 jours.

Les images de cet article sont d’ailleurs tirées de cet atelier !

Que vous sachiez déjà dessiner ou que vous soyez un TOTAL débutant, cet atelier gratuit est là pour vous guider à dessiner facilement un oeil. Cliquez sur le bouton ci-dessous pour en savoir plus.

Étape #1 – Choisir le BON matériel

Si vous êtes débutant, il se peut que vous n’ayez pas encore beaucoup de matériel.
Et j’ai une bonne nouvelle pour vous ! 

Si vous possédes des gommes fines, cela peut être le bon moment de les utiliser, mais rien d’obligatoire !


Vous n’en avez pas besoin.

Un simple crayon HB (type crayon graphite)  et une feuille de papier machine fera l’affaire. 

En vérité, un simple crayon est une gomme blanche feront l’affaire !

CEPENDANT, je recommande minimum une feuille au format A3. En effet, n’oubliez pas que les détails sont plus faciles à représenter si vous avez de la plaaaaace.

//image de la nana qui dessine méga grand et on voit plein de détails ///

Et si vous ne souhaitez pas dessiner un portrait, mais seulement un oeil de face, vous vous devez de dessiner en grand dans votre format, vous en aurez besoin pour dessiner les détails. L’échelle à laquelle vous dessinez votre oeil.

Un exemple avec le dessin de Natacha, participante de l’atelier. Son premier dessin était beaucoup trop petit, l’empêchant d’être à l’aise pour les détails.

Mais en vérité, pour ce tutoriel, vous pouvez utiliser le médium de votre choix, que ce soit un crayon, des pastels ou même à l’aquarelle, comme vous le souhaitez, la technique d’observation reste la même !

Étape 2 – Esquisser la forme des yeux

Maintenant que nous savons de quel matériel nous avons besoin, passons maintenant au vif du sujet. 
Comment dessiner les yeux simplement en conservant ses proportions ?
Vous allez esquisser les lignes directrices de votre oeil, en vous concentrant sur les angles, la taille de la pupille et le bord de l’espace située entre les deux yeux. Bref, la forme de l’œil générale. À cette étape, n’hésitez pas à rester léger sur votre trait.

Dans l’atelier, je dessine sur le modèle afin de vous montrer ce que je « vois » par forme générale.

Qu’est-ce que je veux dire par symbole ?


Cette notion est plus compliquée à comprendre (c’est pourquoi je vous recommande de suivre mon atelier après la lecture de cet article).

À votre avis, qu’est-ce qui fait la différence entre ces deux esquisses ?

Avant/après (après « 3 jours !) de « Tiny », participant de l’atelier

Comme vous pouvez le voir, les deux dessins fonctionnent bien. Cependant, celui de droite est plus « vivant ».


Pourquoi ? 


Parce que Tiny, auteur de ce dessin, après les 3 jours de l’atelier, a reproduit la photo exacte qui était en face de lui. PAS un oeil générique qu’il sait dessiner.

Le meilleur exemple pour cela est de regarder un dessin d’enfant. Il dessinera ce qu’il a retenu d’un oeil : une simple ligne pour la ligne de la paupière supérieure, les sourcils et les cils, une pupille ronde parfaitement centrée et… c’est tout.
Il aura représenté le symbole, mais pas le dessin d’un oeil réaliste et crédible.

À gauche je dessine ce que je connais. À droite je dessine ce que j’observe !

Si vous voulez dessiner des portraits ressemblants, vous allez devoir vous concentrer sur les angles et les longueurs (comprenez les « proportions ») de votre modèle, afin de coller au mieux à ce dernier.  Grâce à l’aide de votre crayon, vous pouvez même « mesurer » une zone et la comparer à une autre. Vos proportions n’en seront que plus juste.


Difficile de vous expliquer comment faire, mais je montre cette technique dans mon atelier, c’est plus parlant !

Enfin, si vous trouvez que votre dessin a un aspect trop « plat », c’est peut-être que vous ne pensez pas à imaginer votre oeil sous différents angle, et l’inscrire dans des volumes simples. 

Pour cela, vous pouvez vous concentrer sur le contour extérieur de chacun des éléments qui compose l’oeil en omettant les cils.

Poursuivons le tutoriel.

Étape 3 – Comment dessiner des yeux en « 3D » ?

Lorsque la tête est tournée, à quoi ressemble l’oeil ? ou la position de la pupille ? Les deux paupières inférieures et supérieures sont-elles placées avec le même angle, etc.
Par exemple, les globes oculaires s’inscrivent dans une sphère.

De profil, l’iris est en vérité « creusée » dans le globe occulaire.

Utilisez les ou la source de lumière pour vous aider à discerner et tracer les formes générales de l’oeil, mais aussi autour des yeux : arc sourcilière, paupière inférieure, paupière supérieure. 
En clair : oubliez les détails présents sur les cils inférieurs ou les poils des sourcils et représentez seulement les volumes en 3D, comme un sculpteur pourrait le faire.  

Dans l’atelier, je dessine un maillage sur la paupière supérieure pour que vous comprenniez comment les volumes se comportent.

Faire un dessin avec des yeux sous différents angle peut aussi vous aider à mieux les appréhender en volume. Plus vous pratiquerez, plus vous serez à l’aise.

Une fois fait et si vous le souhaitez, passez aux détails dans la prochaine étape.

Étape 4 – Tracer les détails

En suivant mon atelier de 3 jours, vous vous en rendrez compte, je ne commence JAMAIS, je répète JAMAIS par les détails.
Privilégiez plutôt de synthétiser les formes générales, et une fois que vous serez satisfait de la structure de votre paupière, du globe oculaire, de l’iris, etc. alors ENFIN, vous pourrez commencer à dessiner l’iris et la pupille, le canal lacrymal, le pli de la paupière etc.

Étape #5 – Ombrer l’oeil et la zone des yeux

Maintenant que vous avez une bonne base, vous allez pouvoir ombrer votre oeil et les éléments qui l’entourent. Cela va donner de la profondeur à votre dessin.
Si vous avez bien pris le temps de faire les étapes précédentes, l’ombrage (ou les « valeurs », c’est la même chose) sera une étape plutôt satisfaisante et moins complexe.
C’est pour moi l’étape indispensable pour dessiner des yeux réalistes, leur donnant un aspect qui « sort de la feuille« .

Conclusion

Si les techniques de dessin révélées dans cet article vous a plu, je suis certaine que vous serez comblé par mon atelier de 3 jours : « Comment dessiner les yeux ».
Dans la directe continuité, de cet article, il vous apprendra tout ce que vous devez savoir sur l’art de dessiner les yeux et vous aidera à vous y mettre réellement en vous guidant lors de chacune des étapes.

Cliquez ici pour en savoir plus sur l’atelier gratuit et apprenez à mieux observer en 3 jours.

Espace commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *