Encrage dessin : 4 secrets pour le réussir

Envoyer à un ami
  • 14
  •  
  •  
  •  

Comment encrer un dessin ? Si vous vous posez cette question et que vous êtes ici, c’est que cette technique, certes facultative, vous intéresse. C’est vrai qu’elle apporte LA touche finale à une illustration, qui peut alors se passer de valeurs et de couleurs. Mais avant d’être capable de réaliser un encrage BD, manga ou comics parfait, il y a un peu de travail. Je vous révèle mes secrets, qui vous permettront de progresser et d’être plus à l’aise avec l’encrage de dessin. Suivez-moi.

Un dessin après encrage.
L’encrage (même coloré), ajoute un rendu beaucoup plus « fini »

1 – Savoir faire des choix, la clé pour réussir son encrage de dessin

Votre croquis contient beaucoup d’informations ?

Lorsque vous vous apprêtez à encrer un dessin, la principale difficulté que vous rencontrez est de décider quel trait choisir. Bien souvent, votre croquis possède beaucoup d’informations. Dans cette multitude de lignes, vous ne savez pas comment sélectionner la bonne.

Trouver le bon trait à encrer n'est pas une étape facile.
Il peut être difficile de choisir LE bon trait à encrer.

Pour vous y aider, je vous livre deux techniques toutes simples :

  • Plisser les yeux : cette méthode, que l’on utilise pour travailler ses valeurs, fonctionne aussi pour épurer une esquisse. Ainsi, les traits légers disparaissent au profit de ceux plus foncés. Il y a de fortes chances pour que les lignes qui se distinguent grâce à cette astuce soient celles à encrer.
  • Altérer votre croquis : cette technique est particulièrement recommandée pour le dessin digital. Augmentez les contrastes pour reproduire l’effet « plissage des yeux » évoqué précédemment, ou, au contraire, baissez l’opacité. Vous dessinez en traditionnel ? Utilisez la table lumineuse en plaçant une feuille blanche sur votre croquis. Les lignes de force se dégagent alors par transparence. L’avantage est de ne pas gâcher votre esquisse si vous vous trompez.
Changer les couleurs du croquis — si vous dessinez sur une tablette graphique — est une bonne solution pour vous aider à encrer un dessin.
Si vous êtes en digital : changez la couleur de votre croquis.
L'utilisation d'une table lumineuse permet de faciliter l'encrage du dessin.
Si vous êtes en traditionnel : utilisez une table lumineuse.

Votre esquisse est peu fournie ?

Encrer consiste le plus souvent à épurer un croquis. C’est d’autant plus vrai que vous êtes débutant. Mais si vous avez un niveau plus avancé, ou que vous n’appréciez pas particulièrement l’étape du crayonné, il est possible que vous soyez dans le cas inverse. Votre esquisse comporte peu de lignes et il vous faut imaginer quel trait est le bon. Voici 2 solutions qui vous permettront de bien encrer votre dessin :

  • rajoutez des informations là où elles font défaut ;
  • encrez de tête (je déconseille cette méthode si vous ne maîtrisez pas encore le dessin d’observation ; elle est réservée aux pratiquants avancés).

Si vous ne comprenez pas la différence entre dessin d’observation et d’imagination, lisez cet article sur les différents types de dessins.

Notez également que vous pouvez vous trouver dans les deux cas de figures : dans un seul et même dessin, certaines zones peuvent être détaillées et d’autres ne pas suffisamment l’être. Alors, épurez les endroits de votre croquis trop chargés et complétez ceux peu fournis.

2 – Voir en volume pour bien encrer un dessin

Pour l’encrage de dessin, notamment lorsqu’il est réalisé de tête, il faut avoir conscience d’une chose. Encrer, c’est donner l’illusion d’un élément en 3D, alors que vous êtes sur un plan en 2D (votre feuille ou votre écran). Eh oui, vous voyez où je veux en venir… Je vais vous parler de l’importance de voir en volume, ce conseil que l’on ne m’a jamais donné en 7 ans d’école d’art !

Mais prenons un exemple. Vous êtes en train de dessiner un personnage portant un manteau arborant une boucle de fermeture éclair. Si dans votre esprit, les caractéristiques techniques de cette fermeture ne sont pas claires, vous ne parviendrez pas à encrer correctement par la suite. Raisonnez en termes de volumes. Dans quel type de volumes s’inscrivent cette fermeture ? Vous voyez les petites dents qui s’entremêlent ? Et la petite pièce centrale permettant de séparer les deux parties ?.
Pour bien dessiner et donc, bien encrer, vous devez visualiser ces volumes.

Pour obtenir un encrage cohérent, imaginez votre dessin en volume.
Penser votre dessin en volume vous aidera à avoir un encrage cohérent.

Pour cela, rien de mieux que de faire des recherches sur votre sujet et de comprendre comment les éléments s’agencent entre eux. Plus votre croquis sera crédible, plus il vous sera facile d’encrer le dessin ensuite.

Apprendre à dessiner en volume n’est pas très intuitif, c’est d’ailleurs pour cela que j’ai réservé un chapitre entier sur le dessin en volume dans ma formation pour apprendre le dessin d’observation. Le dessin en volume est un fondamental à maitriser qu’importe ce que vou souhaitez dessiner.
Si cela vous intéresse, vous pouvez apprendre le dessin en volume ici.

3 – Savoir prendre du recul : mon meilleur conseil pour l’encrage de dessin

Je le répète souvent, il est nécessaire de prendre du recul.

Ce conseil s’applique d’ailleurs à tous les sous-domaines liés au dessin. Dézoomez votre attention. Prenez du recul – au sens propre du terme – en vous en éloignant pour le voir dans son ensemble.

Posez-vous alors les bonnes questions :

  • Mon encrage est-il homogène ?
  • N’y a-t-il pas trop de détails à certains endroits et pas assez dans d’autres ?
  • Mon regard circule-t-il librement à l’intérieur du dessin sans se heurter à trop d’informations ?

Puis prenez aussi du recul au sens figuré, en faisant des pauses régulières.

Ayez conscience que votre encrage fonctionne de manière globale et qu’avoir le trait encré parfait n’est pas si important si vous respectez les trois points que nous venons de voir.

4 – Bien maîtriser son matériel pour encrer un dessin

Il existe énormément de techniques de dessin encré, tout comme de matériel de dessin.

Vous aimez les pleins et les déliés, avec de grands écarts d’épaisseur ? Optez pour un pentel, ce feutre avec un réservoir d’encre de Chine. S’il est neuf, vous obtiendrez des courbes souples et élégantes. S’il est sec ou abîmé, ne le jetez pas ! En frottant la pointe du pinceau sur votre feuille, vous pourrez créer des jeux de textures.

Un stylo à encrage

Vous voulez des traits fins ? Choisissez d’encrer votre dessin à la plume. Elle vous permettra de tracer des traits très droits et d’une grande finesse. Parfait pour l’encrage de décor par exemple.

Entre un pentel et une plume, le ressenti est très différent. Votre encrage de dessin le sera donc également selon que vous utilisez l’un ou l’autre de ces médiums. Testez-les pour déterminer celui qui vous convient le mieux. Plus vous serez à l’aise avec votre équipement, plus vous maîtriserez la technique.

Utilisez plusieurs types de stylos à encrage pour changer de style.
Changez votre matériel afin de changer de style d’encrage.

Vous voulez encrer à l’aide d’une tablette graphique ? Commencez par la dompter. C’est ce que je vous apprends dans ma formation maîtriser sa tablette graphique. Des cours, mes trucs et astuces professionnels, et des exercices pour vous entraîner et enfin ressortir cette fameuse tablette graphique mise au placard 🙂 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *