Viré de son école de dessin, Maxence sort son propre livre auto-produit.

Envoyer à un ami
  •  
  •  
  •  
  •  

En ces temps confinés, je me suis dis qu’un podcast à 2 pourrait être plus intéressant qu’un podcast seule.

C’est pourquoi j’ai invité Maxence Albanel, un ancien élève que j’ai coaché pendant environ 1 an, et qui, depuis a bien évolué.

Viré de plusieurs écoles de dessins, Maxence Albanel vit aujourd’hui de son dessin car il a eu la maturité d’incorporer une notion importante à sa carrière : le marketing.

Souvent considéré comme un gros mot pour les artistes les plus conservateurs, il n’empêche que c’est ce maillon manquant qui lui a permis de développer de ses projets : la publication de son propre livre de jeu de rôle.

On parle aussi de Campagnes de finances participatifs de type ulule, d’impression à la demande, de la différence entre auto-édition et auto-production, et finalement de ces nouveaux moyens qui permettent aux illustrateurs de vivre de leurs arts sans pour autant dépendre d’un client.

Retrouvez le travail de Maxence (et son livre !) sur son site.

Et si, tout comme Maxence, vous souhaitez être accompagné dans vos projets, cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *