Comment illustrer ce qu’on a en tête ?

Pas encore disponible

Vous débloquerez cette vidéo par email en temps voulu.

Commentaires

32 réponses
  1. Pour cet exercice j’ai vu une simple balle rouge. C’était un plan rapproché elle roulait mais pas sur une table mais sur du vide blanc. Je pense que me questionner plus longtemps sur ce que je veux réelement dessiner m’aiderai. Merci pour cet exercice !

  2. Bonjour 🙂

    Je me remets au dessin d’observation tant bien que mal. Je me rends compte que j’ai beaucoup « perdu » à force de ne jamais dessiner (par peur de l’échec).

    Je me demandais combien de visages, corps, postures, animaux, décors et objets il faudrait dessiner respectivement en « contours » et en « volumes » avant de se décider à passer aux « lignes de construction » et au travail des ombres ?

    J’ai beaucoup de mal à dessiner les contours sans tracer de lignes, de carrés, d’ovales etc pour y inscrire ensuite mon sujet. Est-ce normal ?

    Est-ce que le dessin naturaliste (au crayon graphite) est un bon exercice pour apprendre les bases du dessin ?

    Merci :p

    1. Bonjour Nini,

      C’est difficile à dire, tout dépend de votre observation.
      Chaque humain est différent, ainsi, chaque dessinateur sera différent.

      C’est pour cela que je propose des corrections à chaques élèves de la formation « Apprendre le Dessin d’Observation », et ce toutes
      les semaines.
      Cela me permet de les guider au mieux, et de les faire progresser efficacement et rapidement.

      Par exemple, le fait que vous m’indiquiez que vous avez des difficultés à dessiner les contours sans tracer les lignes, est extrêmement rare !!

      MAIS c’est en réalité une très très bonne chose !
      Cela semble indiquer que vous avez une bonne vision des volumes, mais que vous pourriez avoir justement du mal avec la vision des contours (qui est la première vision que j’enseigne habituellement).

      Les visions sont comme des muscles, si vous en travaillez une plus qu’une autre, vous aurez des facilités pour l’une… mais des difficultés pour d’autres.
      À mon sens, il est donc important de travailler aussi les visions avec lesquelles vous avez des difficultés, car c’est là que vous progresserez le plus rapidement !
      Imaginez devoir écrire un poème sans savoir conjuguer un verbe. Difficile, non ?
      Les visions sont simplement des outils qui vous permettront de vous exprimer au mieux.

  3. Bonjour,
    J’aurais une petite questions concernant la faculté de visualiser dans sa tête.
    Lorsque vous fermez les yeux et que vous visualisez une pomme… Voyez vous la pomme comme si vous l’aviez devant les yeux ?
    Personnellement, lorsque je ferme les yeux et que je pense à une pomme, je n’ai qu’une impression de pommes qui se décrit en fonction de ce que je connais d’une pomme… Mais tout reste noir devant moi. Difficile à expliquer 🙂
    Merci d’avance.
    Bonne journée.

  4. Bonjour,
    Une balle de tennis, sur une table de cuisine en bois avec 4 pieds – la personne est un homme en imperméable et chapeau de détective. Son visage n’est pas visible. Le décor est une pièce unique avec la table au milieu.

    1. J’aime le fait que la personne ai un imperméable et un chapeau de détective !!
      Je suis à peu près sûre que tu es quelqu’un avec beaucoup d’imagination, ou qui lit beaucoup ☺️

  5. Une balle de tennis sur une table en bois, et juste une main, pour les pieds de la table, je l’ignore, car la table était trop près, donc je ne voyais pas les pieds.
    Pour la pomme, c’est beaucoup mieux, pas tout à fait ronde, mais plus en forme de cône, avec une queue, rouge et jaune, la lancer sur un mur, non, mais la lumière oui, je crois.

  6. Bonjour,
    pour ma part, la balle était une balle de tennis, sur ma table de salon, avec une nappe transparente . mon imaginaire à pris possession de la pièce existante, je n’ai vu que la main qui pousse la balle.

  7. balle de tennis posée sur une table en bois type chêne, avec une plante en pot a coté.
    pas de décors, et j’ajoue que la personne était plus une main et un avant bras qui ont poussé la balle, avec ensuite gros plan sur la balle qui roule.
    Concernant la pomme, je l’ai imaginée accrochée a son pommier, luisante de rosée et bien rouge. pas ronde, légèrement allongée, et dans l’ombre d’une belle journée d »été dans un champs avec quelques autres pommiers autour.

    J’aurait une question concernant la formation ceci-dit.
    Je suis un débutant absolu (actuellement incapable de ne serait-ce que dessiner une tasse correctement) et je suis a la recherche d’exercices pour m’améliorer et a terme représenter a peu près tout ce a quoi je peux penser.
    La formation est-elle chronophage? (je travaille, donc j’ai des disponibilité réduites en journée de semaine)
    est-ce mieux de commencer par un « challenge des 30 jours » ?
    J’imagine que la formation est composée d »exercices (environ 70 si j’ai bien lu?).
    merci en tout cas 🙂

  8. Hello Scendre !
    Merci pour cette video, je pense avoir la peur de l’échec et de mon jugement.
    Au lycée, je dessinais très régulièrement et je me suis donc dirigée avec une prépa Art Appliquée. Les profs m’ont bien appris à voir les défauts de dessin que je faisais, mais pas vraiment à les corriger …
    Ce qui fait que chaque fois que je dessine, je juge et ne suis pas satisfaite, ce qui me gâche un peu le plaisir (alors que j’aime l’activité).
    J’ai arrêté de dessiner pendant presque 10ans mais là ca y est j’aimerais m’y remettre, m’étant lancer à mon compte, je me libère entre 15 et 30 min tous les matins pour dessiner (des choses moches, mais bon on va dire que c’est le debut). Merci de ton aide 🙂

  9. Bonjour,
    Merci pour cette vidéo.
    Pour la balle, j’ai tout de suite imaginé une balle de ping pong orange fluo sur une table en bois. La personne n’était qu’une ombre.
    Pour la pomme, je l’ai imaginée un peu écrasée, verte-marron, avec la peau douce et une lumière qui « accroche » dessus.
    J’écris imaginée car je ne vois pas des images dans ma tête, je les imagine avec des mots. Je ne sais pas si c’est très clair.
    En tous cas, comme ce que j’aimerais, c’est faire des dessins d’imagination, je crois que j’ai du pain sur la planche !
    Comme beaucoup d’autres, je ne vois pas le lien des references.
    Bonne journée !

  10. Je n’arrive pas à voir correctement la balle ni la pomme. Quand j’étais plus jeune, j’arrivais à imaginer des dessins de stylisme dans ma tête ou plutôt des volumes de vêtements, mais maintenant, j’ai beaucoup plus de mal.
    Cependant, maintenant que j’utilise beaucoup de références, j’ai du mal à m’en détacher et ce que je fais est moins original, tant au niveau des idées que du style de dessin, car je n’arrive pas bien à faire la 4ème partie que tu décris.

  11. Merci beaucoup pour vos conseils. J’ai fait multiples essais de différentes méthodes par exemple pour le portrait j’avais travaillé la notion de volume et de contours. Mais pour cette 3è vidéo je trouve l’idée géniale de se construire un corpus de références perso. J’aurais dû y penser moi-même puisque pour l’écriture c’est ce qui m’a permis de faire des progrès.
    Merci encore je vais voir ce que vous proposez en formation. Guy

  12. bah moi je pas concernant l’imagination si j’exagère pas mais….concernant la balle c’etait une balle de golf ( je ne sais pas trop pourquoi ahah) posé sur une table en bois 4 pied qui etait face a une fenêtre 4 carreaux il y avait de la lumière qui traversais et touchai la balle gui donnait une petite ombre sur la table. Pour la pomme même decor mais avec une plante verte juste a coté.

  13. Salut Scendre,

    Pour le premier exercice, j’ai bien imaginé une balle, elle était blanche et dans une texture de balle de tennis. Posée sur un coin de table d’un bureau (donc dans un décor de bureau, avec lampe noire, porte documents sur le bureau, des photos accrochées au mur mais de manière flou), je voyais la scène de manière comme si j’étais accroupie et que j’étais face à la balle. Je n’ai vu que la main d’un homme poussée cette balle et je l’ai vu tomber au ralenti. Pour la pomme, je la voyais clairement bien rouge, c’était bien possible de la voir tourner, de jouer avec la lumière, j’imaginais tout sans problèmes. Mais je sais que pour imaginer des objets du genre « nature morte » c’est possible de recopier ce que j’ai dans la tête mais par contre pour les animaux, des visages ou quand il commence à y avoir du détail c’est plus difficile de faire de tête, et même avec des références photographiques c’est dur de faire de manière réaliste

    Alexia

    1. Je dois dire que tu as une très très bonne projection mentale en tout cas ! Très précise !!
      Ça peut te permettra d’avoir des facilités pour dessiner d’après imagination en tout cas ☺️

  14. Pour moi la balle était une balle de tennis posé sur une table en bois claire (comme celle qui est dans ma cuisine) je n’ai pas vu les pied car mon cadrage était plutôt serré et donc pareil pour la personne qui pousse je n’ai vu que ça main la pousser juste avec l’index tendu. Mais entre juste la vision de la balle posé sur la table et la main qui la pousse pour moi il y avait un changement d’angle de vue. Par contre la main qui pousse la balle était plutôt fine et blanche.
    De savoir tout ça me rassure beaucoup sur ma façon de dessiner car j’ai beaucoup de mal a imaginer des scène en forêt (et tout le début de mon histoire se passe en forêt ) donc finalement je suis rassurée de me dire que c’est normal que j’ai besoin de support. Par contre j’ai plutôt tendance à prendre des référence dessin plutôt que photo (sauf quand je peux moi même me prendre en photo) mais je me voit mal sauter du toit pour voir le mouvement que ça donne
    Mais du coup pourquoi prendre des photos en référence plutôt que des dessin ? Question de droit?
    En tout cas merci beaucoup pour ces vidéo c’est hyper instructifs

  15. Pour ce qui est de la pomme je l ai imaginée rouge. Pour la balle c’en était une blanche de baseballe ( comme celle que j ai sur mon bureau). Mais je n ai pas pensé à la table ni à la personne qui l’a poussée. Dans mon cas j ai absolument besoin de référence. J ai l intention de m inscrire à la formation de dessin d’observation.

  16. Bonjour, hum…Je ne vois pas les liens dont vous parlez dans la vidéo n°3.
    Es – ce moi qui ne les voit pas ou ne sont ils pas la ?
    Merci beaucoup de votre réponse !

  17. Bon j’ai essayé de faire l’exercice en fermant les yeux mais en faites j’arrive pas à mettre l’image de la balle et ou la pomme ou quoique se soit dans mon esprit.

    1. Il est possible que tu ai le syndrome d’aphantasie, mais rien n’est sûr ! Tu n’est peut-être pas réellement habitué à ça encore. Mais c’est intéressant pour toi et certains artistes l’ont ☺️

  18. Bonjour , euh je pense que j’ai les 2 peurs!
    Mais effectivement depuis que je me suis mise à dessiner sur des carnets, c’est plus facile et je peux m’amuser en dessinant.
    Activité arrêtée : jeux sur tablette

  19. Bonjour,
    Tout d’abord félicitations.Vous êtes claire et agréable à écouter.
    Je viens chercher des conseils :
    J’avais photoshop et une tablette Wacom. A cause d’un virus, j’ai tout perdu. Je suis passé sur MacBook.
    Je ne suis pas un pro du dessin mais je dessine « assez bien ». (c’est relatif)
    Y a t-il avec une tablette (et laquelle), un logiciel moins coûteux que photoshop et suffisamment « malin ».
    Je suis auteur d’une comédie musicale. Un film sur cette aventure est en préparation. un premier clip y sera, en partie inclus.
    N’ayant pas encore mes décors définitifs, j’utiliserai avec rétroprojecteur un fond de dessin que je vis moi-même exécuté (je n’ai pas les moyens de faire appel à un professionnel; à moins que …).
    Ce dessin va montrer un décor qui part d’un détail et va se compléter tout au long de la chanson, avec pluie de mots se déversant sur la chanteuse-danseuse. Ces images seront projetées sur elle aussi.
    Merci de bien vouloir me conseiller.
    Bien à vous.
    Bernard.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *