Ma technique pour rester toujours motivé en dessin !

Envoyer à un ami
  • 18
  •  
  •  
  •  

Comment avoir plus de motivation pour se mettre à dessiner ? Commencer à réellement apprendre à dessiner ?

Ça arrive à la plupart d’entre nous. Vous êtes plein de bonnes intentions, vous prenez la décision de dessiner chaque jour et finalement, au bout de 2 semaines… plus rien. La motivation est partie, les résultats ne sont pas au rendez-vous et vos crayons ou votre tablette graphique prennent la poussière.
Le temps passe et la vie étant… vous n’avez pas fait un seul dessin en 6 mois.

Qui n’a pas ressenti ces phases une fois dans sa vie ? Je les ai moi-même vécu. De nombreuses fois. De mes 8 ans à mes 14 ans, je n’ai d’ailleurs pratiquement pas dessiné. Et pourtant, le dessin est ma passion et j’aimais ça !

Mais alors comment garder la motivation de Dessiner régulièrement ?

Pourquoi je ne peux pas rester motivé ?

Le Dessin est un sport. Une course d’endurance même. Et si vous voulez gagner, vous vous devez d’être régulier dans votre pratique. Et si je vous disais que vous ne devriez pas compter sur votre motivation pour continuer de Dessiner ? 

Pourquoi ? 

Parce que la motivation n’est qu’une humeur.

La motivation est une humeur

Je pense que vous l’avez déjà remarqué. Parfois vous vous réveillez pleins d’énergie.
Vous voulez faire plein de choses dans votre journée : vous êtes motivé comme jamais !

Et parfois, vous préfèreriez rester sous la couette à regarder Game of Throne, tout en buvant un chocolat chaud.

Pourquoi ?
Parce que parfois on a de la motivation, et parfois non.

Comme quand parfois on est joyeux, et parfois non.

La motivation est une humeur et heureusement, vous pouvez influencer sur cette humeur.

 

Comment se « forcer » à être motivé ?

Combler ses besoins primaires

Avant de vous donner mes astuces pour vous « forcer » à être/rester motivé, sachez que tout dépend de votre état de motivation initial, mais aussi de votre humeur générale. Imaginez ça comme le jeu les Sims.
Lorsqu’un Sims a tous ses besoins comblés (= quand toutes ses barres sont vertes), vous pourrez facilement lui faire faire des activités secondaires : peindre une toile, observer les étoiles, danser etc…
Mais si votre Sims est en dépression car ses besoins ne sont pas comblés (=quand ses barres de besoin sont rouges), vous ne pourrez rien en tirer.

Vous êtes un Sims.

Si vos besoins primaires ne sont pas remplis vous ne serez JAMAIS motivé. Alors avant toute chose, prenez soin de vous :

  • Soyez en bonne santé
  • Faites du sport régulièrement
  • Mangez sainement
  • Prenez du temps pour être seul (méditation, rester seul etc…)

Si ces besoins sont comblés, ALORS vous pourrez penser à une activité aussi « secondaire » que le dessin.

Comment se « hacker » le cerveau pour rester motivé ?

Il existe plusieurs moyens pour maintenir un pourcentage de motivation au dessus de la moyenne. J’aimerais vous les détailler ci-dessous.

Regarder le travail d’artistes que vous aimez

Il existe énormément de sites où vous pourrez découvrir des artistes : artstation, deviantart, instagram, Pinterest

Voir le travail d’autres artistes peut vous motiver… mais cela peut être aussi l’inverse.

Dessinez avant d’admirer

Une trop grande consommation de ces images peut vite être vous rendre compte que vous avez encore beaucoup de chemin à parcourir… c’est notamment mon cas.
Faites donc attention à ne pas être dans les extrêmes. Pour ça, je vous conseille de toujours produire avant de consommer !
Dessinez donc avant d’admirer !

N’oubliez pas d’où vous venez

Une autre manière de rester motivé, c’est de tout simplement regarder vos anciens dessins. Cela vous permettra de vous rendre compte à quel point vous avez progressé.
Je vous en parle d’ailleurs plus en détail dans l’article « Comment gérer la perte de motivation« .

La motivation < bonne routine

Enfin, voici ma botte secrète : j’ai remplacé la motivation par la routine.

Voyons à quoi pourrai ressembler une tentative de dessiner. Je vais volontairement exagérer les traits pour que vous compreniez mieux.

Vous avez toujours du mal à vous trouver un moment libre. L’idéal est après votre travail ou vos études. Mais comme tout le monde, vous êtes fatigué par votre journée et n’avez aucune envie de faire une activité avec laquelle vous n’êtes peut-être pas encore à l’aise.

De plus, votre Youtuber préféré a sorti une nouvelle vidéo et il y a un nouvel épisode de cette série que vous adorez. Puis de toute façon vous scrollez frénétiquement votre fil Facebook.

Une heure plus tard, vous vous en voulez de procrastiner et vous vous mettez en quête de trouver votre crayon préféré et ce petit carnet vierge que vous avez acheté une somme beaucoup trop importante.

30 minutes plus tard vous avez enfin trouvé votre carnet préféré, mais impossible de trouver votre crayon parfait pour faire du Dessin. Tant pis, vous prenez le premier crayon qui traîne. Tiens d’ailleurs où est votre gomme ?

Vous voilà finalement devant votre carnet blanc. Qu’allez-vous dessiner maintenant ? Un dessin d’imagination ? Dans quel style ? Non, du dessin d’imagination alors ! Oui mais quoi ? Vous n’allez quand même pas dessiner votre table basse… elle n’a rien d’intéressant et ce serait dommage de dessiner une table basse dans un si beau carnet.
Puis de toute façon vous n’avez pas le bon crayon !

Vous finissez par abandonner en vous disant que c’était la meilleure chose à faire. Et vous promettez de réessayer la prochaine fois.

Est-ce que vous comprennez où je veux en venir ? Dans cette situation, il y a beaucoup trop de moments où vous pouvez vous trouver des excuses pour ne pas commencer. Car c’est bien de ça qu’il s’agit ! Ce qui est difficile, ce n’est pas de tracer des traits sur une feuille, mais de commencer à s’y mettre !

 

 

Pour rester motivé, il faut COMMENCER

Réduisez les « frictions »

La solution est donc plutôt simple : réduisez au maximum les obstacles qui vous empêchent de vous y mettre. J’ai tendance à appeler cela des « frictions ».
Si pour peindre un tableau à l’huile vous devez aller dans le grenier, trouver la bonne boîte à chaussure qui contient vos tubes de peinture bouchés, puis trouver la trousse contenant vos pinceaux, etc etc… vous allez avoir beaucoup de difficultés pour peindre régulièrement.

Ces obstacles (ou frictions) sont relatifs à chacun et je ne peux pas les enlever à votre place. Mais pour l’exemple voici ce que je ferais.

Je me lèverais tous les jours 30 minutes plus tôt. À côté de mon café, j’aurais disposé un simple carnet de post-it ainsi qu’un crayon. Pendant que mon café refroidit, je dessinerais simplement ce qui se trouve devant moi. La TV est éteinte et mon téléphone est resté dans ma chambre (on sait que la plupart d’entre nous l’utilisons comme réveil :p si il est physiquement loin de nous, on sera moins tenté de l’utiliser pour rien).
Les 30 minutes terminées et qu’importe l’état d’avancement du dessin, je collerais le post-it quelque part de voyant. Sur un mur ou sur mon frigo par exemple.

Ainsi, chaque matin, je rajouterai un post-it dessiné pendant mon café. Si jamais je ratais un jour, je n’oublierais pas de laisser un « trou » à la place du post-it manquant afin de casser cette belle ligne si satisfaisante. Promis, demain, je ferais mon dessin ! 

Bref, vous l’avez comprit : compter seulement sur la motivation ne vous aidera pas à dessine régulièrement. Mais une routine simple et sans obstacle oui !

 

Combien de temps pour qu’une routine devienne une habitude ?

Pour conserver une routine pendant longtemps, il y a quelques petites choses à savoir. Notamment, il est conseillé de continuer une habitude pendant 21 jours d’affilés MINIMUM.
C’est d’ailleurs pour cette seule que j’ai raison que j’ai crée le « Challenge des 30 jours« … créer l’habitude de dessiner chaque jour avec plaisir en 1 mois !
Pensée comme un challenge, je vous partage 1 podcast audio par jour pendant 30 jours afin justement de vous accompagner pour mettre en place cette habitude.

Une fois cette habitude mise en place, votre progression ne sera que fulgurante.

Pourquoi la routine est le meilleur moyen pour progresser en dessin ?

Imaginez que vous arriviez à mettre en place une routine de 15 minutes de dessin par jour minimum.
15 minutes/jour pendant 1 an représenterait donc  5475 minutes soit… 91 heures en 1 an.

C’est énorme !! Et on ne parle que de 15 minutes MINIMUM sans compter les temps que vous prendriez pour dessiner simplement pour le plaisir, le weekend ou lors d’une occasion spéciale. (offrir un dessin à un ami, séances de modèles vivants etc…)

On dit souvent qu’en sport, le plus important, c’est la régularité. Il en va de même pour le dessin.

Exemples de routines pour dessiner chaque jour

Si vous avez des difficultés à imaginer des routines, voici quelques suggestions que j’ai moi-même appliqué à un moment donné pendant mon parcours de dessinatrice.

  • Toujours se promener avec un petit carnet de croquis et un crayon ou un stylo
  • Dessiner dans les transports en commun
  • Si je n’ai rien à faire et que je suis dans la rue, observer les gens, la lumière, l’architecture etc…
  • Je dessine parfois sur iPhone avec mon doigt grâce à l’application Procreate Pocket ! (J’en parle d’ailleurs dans cette vidéo)

Etc etc… vous pouvez trouver d’ailleurs d’autres astuces pour dessiner chaque jour dans cet article.

Bon, alors, on dessine demain matin ? :)

Comments 1

  1. Salut!
    « Qu’allez-vous dessiner maintenant ? Un dessin d’imagination ? Dans quel style ? Non, du dessin d’imagination alors ! »

    Je pense que le second « dessin d’imagination » n’en est pas un 🙂

    Je comprends la démarche et je vais tâcher de l’adapter à mon mode de vie (je prends pas de café le matin 😉 )

    Padawan Seb

Laisser un commentaire